Winterclash

It’s a long road, indeed, to Mühlhausen, Germany. Surprisingly, though, skaters from all around Europe (and sometimes even further) make the trip to this little town lost in the middle of nowhere in the middle of winter, to experience this crazy event that is the Winterclash.

La route est longue, il est vrai, jusqu’à Mühlhausen, Allemagne. Pourtant, des skaters venant de toute l’Europe (et parfois meme bien plus loin) font le voyage chaque année jusque cette petite ville perdue au milieu de nulle part et au milieu de l’hiver, pour vivre cette folle experience qu’est le Winterclash.

Hans and myself left Amsterdam quite early, so after drinking a fair amount of coffee, we took a train to Arnhem, near the German border, to meet up with some other Dutch hooligans, and drive all the way to the Clash. It went kind of fast, actually, since we managed to get some more sleep before attending that crazy week-end, and we finally made it to Mühlhausen in the middle of the afternoon on Friday.

Hans et moi-même avons quitté Amsterdam très (trop) tôt. Après avoir bu une bonne quantité de café, nous avons pris le train pour Arnhem, près de la frontière Allemande, pour retrouver d’autres Hooligans et conduire jusqu’au Clash. Essayant de gagner un peu de sommeil avant d’affronter la folie des jours à venir, le voyage passa relativement rapidement, et nous sommes finalement arrivés au milieu de l’après-midi du vendredi.


Louis, Quentin & Antoine, la dream team lyonnaise

Right after buying our passes for the week-end and entering the skate park, we decided to check the new bar and get some beers. Needless to say, it’s not a very smart way to save money, nor a very good idea if you want to stay sober for the week-end. But the great thing about the Winterclash is that it’s not only about the crazy skating that goes down or the contest itself, but about having a good time with friends from all over the world, partying and (sometimes) having a chill session going.

Juste après avoir acheté nos passes pour le week-end et pénétré l’enceinte du skate park, nous avons décidé de tester le nouveau bar et de boire une mousse. Cela va sans dire, ce n’est pas une très bonne façon d’économiser de l’argent, ni une très bonne idée si vous souhaitez rester sobre pour le week-end. Mais le bon côté d’un événement comme le Winterclash, c’est qu’il ne s’agit pas seulement du skating foufou la praline ou de la competition en elle-même, mais de passer un bon moment avec des amis d’un peu partout dans le monde, de faire la fête et (parfois) de rouler tranquillement le park.

Bartek + Freddy + Hanzel = Le Fagz

My highlight of the week-end was definitely getting to meet all my internet buddies from the Be-Mag messageboard, Le Fagz Crew. And we rule as hard in real life as we rule the internet ! And since the Be-Mag booth made a paper version of the message board during the tradeshow, I can assure you that we spammed this board too ! First one we met is my homie Bartek from Poland, but soon after arrived the Swiss people, as well as a shit load of French people from all over the country, and actually way too many people to list. And as always, it’s great meeting new friends and getting to spend some time with the old ones (Yohan, I really hope we’ll eventually get time to see each other more). While going from a discussion to the other and chatting with everyone, there was still some solid skating going down, and people got to shred the park in prevision of the comp that was held on Saturday. Eventually, everybody bounced to the Mc Donald’s nearby while they closed the park to prepare the camping spot, and I chose to make some interesting experiments (see the dedicated topic on FrenchyFries website). That was my only warm food for the week-end, and it was helpful to survive the night in the skate park without a sleeping bag, even though the whole place was heated…

Winterclash ’08 by Razors

Un des meilleurs moments du week-end a vraiment été de rencontrer tous mes copains du forum Be-Mag, Le Fagz Crew. Et on pèse aussi lourd dans la vraie vie que sur le net ! Et puisque le stand Be-Mag avait mis au point une version papier du forum pendant le Tradeshow, on s’est appliqué a en prendre possession. J’ai d’abord rencontré Bartek, venu tout droit de Pologne, puis les Suisses, ainsi qu’une tripotée de français venus de tout le pays, et puis bien trop de monde en vérité pour commencer à en faire la liste. Comme toujours, c’était génial de rencontrer de nouvelles personnes, tout comme le fait de pouvoir passer un peu de temps avec les amis de longue date (Yohan, j’espère vraiment qu’on aura un jour le temps de se voir au calme). Pendant que je passais d’une discussion à une autre et que je papotais avec tout ce joli monde, il y avait du skating bien costaud, et la foule a bien pris possession du park en prevision de la compétition qui avait lieu le lendemain, Samedi. Au final, tout le monde s’est déplacé jusqu’au Mac Donald’s tout proche, pendant que les organisateurs préparaient le park pour la nuit, et j’ai décidé de faire quelques expérimentations culinaires (voir le sujet qui y est dédié sur le site Frenchy Fries ). Ce fut mon seul repas chaud du week-end, et ça m’a aidé à survivre à la nuit dans le skatepark sans sac de couchage, bien que le park soit chauffé…

The winner, Erik Bailey – 450 frontside full torque surrounded by the crowd

On Saturday, the comp got crazy, no need to tell you that, or to describe you the tricks that went down, you’ll just have to watch the pictures and videos by yourself. All I can tell you it that it was really nice to watch all the tricks that went down from the very top of the huge vert ramp, and that you can just be amazed when you witness such an incredible amount of talent first hand. And also feel really proud for our sport/lifestyle. And talking about the lifestyle, it definitely was some dedication to spend my second night in the skate park, sometimes fearing for my life considering the wild crowd attending the Afterclash huge party, and trying to get some rest in the middle of the dead bodies ah ah ! Great times… But these great moments were coming to an end, since on Sunday morning we would have to leave, and little did I knew that my way back to France would be everything but easy…

Le samedi, la compétition fut bien folle, pas besoin de vous le préciser, ou bien de vous décrire toutes les acrobaties qui ont eu lieu, vous aurez simplement à regarder les vidéos pour cela. Tout ce que je peux dire c’est que ce fut là un joli spectacle que j’ai admiré du haut de la rampe, et qu’on peut juste être heureux d’être le témoin d’autant de talent à roulettes. Et fier, aussi, fier pour notre sport/lifestyle. Et en parlant de lifestyle, ça demandait pas mal de passion et de dévouement pour passer cette seconde nuit dans le park, craignant parfois pour ma vie en considérant la foule sauvage qui participait à l’Afterclash, et essayant de me reposer au milieu des corps sans vie ah ah ! De bons moments… Mais ces bons moments allaient bientôt toucher à leur fin, puisque le lendemain matin nous aurions à nous mettre en route, et j’étais bien loin de m’imaginer que le chemin du retour vers la France serait loin d’être facile…

Tim from England, Bart from Poland, Hans from Holland, Tobias from Switzerland, Freddy from France & Claudio and his hand, from Switzerland

Publicités

Étiquettes : , , ,

Une Réponse to “Winterclash”

  1. PSATEK Says:

    JE T AIME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :